La dépendance chez les seniors

Besoin d’aide ? 09 87 36 61 88

Besoin d’aide ?
09 87 36 61 88

La dépendance chez les seniors

21 / 04 / 2121

La dépendance est un combat au quotidien. Elle résulte de diverses problématiques liées à la santé (chutes, vieillesse, perte d’autonomie, arthrose, rhumatismes, douleurs, fatigue, troubles cardiaques, …) ou l’environnement.
Une incapacité physique, psychologique, sociale ou mentale se forme et fait barrage à l’autonomie de la personne.
Selon l’INSEE, on comptera en 2050 près de 110 000 seniors dépendants en plus !
Un chiffre qui fait fortement réfléchir à la prévention de la perte d’autonomie.

LA DEPENDANCE : QUELLES CONSEQUENCES CHEZ LES SENIORS ?

Pourquoi vous devenez dépendant ?

Le fait d’être dépendant résulte d’une perte d’autonomie progressive. Cela peut provenir suite à des maladies, mais le plus souvent, cette perte d’autonomie arrive avec l’âge…

La dépendance selon le GIR

Plusieurs niveaux de dépendance chez les personnes en perte d’autonomie sont établis. Ces niveaux peuvent être définis par des groupes de GIR (Groupes Iso-Ressources) catégorisant la dépendance selon certains critères et situations, et est calculée selon la grille AGGIR.

Nous partons selon le GIR 6, indiquant une totale autonomie (pas de dépendance pour les actes quotidien) jusqu’au GIR 1 où nous allons trouver une perte d’autonomie élevée (mentale, corporelle, locomotrice ou sociale).
C’est grâce à cet indicateur que certaines aides financières peuvent être débloquées dans le but de financer des projets d’adaptation de domicile (ex. L’allocation personnalisée à l’autonomie).
Vous pouvez établir votre GIR avec votre médecin ou des services du Conseil Départemental de votre lieu de résidence.

Les conséquences chez les seniors

Chez les séniors, la perte d’autonomie progressive mène à la dépendance, qu’elle soit physique, locomotrice ou mentale. Elle nécessite une aide particulière. C’est un combat quotidien auquel les séniors et leurs aidants doivent faire face.

La perte d’autonomie provoquant la dépendance atteint les personnes au niveau psychologique car elles peuvent se sentir comme un « poids » pour les personnes qui les aident.
De plus, ne plus avoir toutes ses capacités physiques ou mentales instaure un sentiment de dévalorisation puisque l’on est contraint de renoncer à certaines activités du quotidien…

Dans certaines circonstances, la perte d’autonomie freine les activités du quotidien. Rester actif en pratiquant une activité physique peut souvent aider à maintenir la force dédiée aux tâches du quotidien en s’entrainant régulièrement pour ne pas perdre de sa force musculaire.

PREVENIR POUR GUERIR

Quelles sont les solutions ?

Pour prévenir la perte d’autonomie il est possible d’adopter des solutions simples et efficaces !
Pour commencer, de nouvelles installations à domicile peuvent être préconisées par un ergothérapeute dans le but d’apporter une autonomie quotidienne à la personne.
Un ergothérapeute est toujours à l’écoute de vos besoins, et vous propose des solutions afin de vous permettre de compenser ou prévenir une perte d’autonomie !

Si vous ne vous sentez pas à l’aise tout(e) seul(e), vous pouvez demander à un aidant de vous soutenir dans ce projet !

Plusieurs possibilités sont envisageables…

Les aides techniques 

Pour vaincre les difficultés rencontrées dans la vie de tous les jours et accompagner les personnes en perte d’autonomie, les aides techniques sont recommandées et parfois même remboursées par la sécurité sociale ou une mutuelle. Ces dernières sont de plus en considérées comme indispensables pour compenser certaines pertes ou limitations de mouvement. De ce fait, elles interviennent pour compléter ou prévenir un déficit physique. Ces solutions permettent de combattre l’isolement et de favoriser la participation à des activités. Les plus populaires sont les enfile-chaussettes, le rehausseur de siège, l’ouvre-boîte…

L’adaptation du domicile 

Souvent pour donner suite aux préconisations d’un ergothérapeute, les aménagements liés à l’adaptation du domicile comprennent des travaux au niveau de différentes pièces : salle de bain, escalier, WC, ou cuisine. Ces aménagements permettent de résoudre un problème lié à l’autonomie pour vaincre cette dernière en apportant une solution adéquate au besoin. Les plus demandées sont notamment le monte escalier et la transformation de la baignoire en douche qui sont eux deux liés à la mobilité réduite des personnes âgées ou en situation de handicap.

L’ensemble de ces différents moyens qui adaptent le domicile pour favoriser le maintien à domicile des seniors peuvent être financées dans leur intégralité selon une étude d’éligibilité. Pour se faire, notre structure propose de s’occuper des dossiers de financements à travers le leur montage et diverses tâches administratives pour obtenir une prise en charge du montant des aménagements.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter ici !

L’équipe Bel’Avie reste à votre disposition pour échanger sur l’adaptation à domicile, vous pouvez nous contacter au 09 87 36 61 88, prendre rendez-vous iciou par e-mail : contact@bel-avie.com

Les articles

LA PERTE D’AUTONOMIE

Qu’est-ce que la perte d’autonomie La perte d’autonomie désigne une incapacité physique ou mentale qui va rendre une personne dépendante. Cela créé un blocage de l’activité du quotidien et développe un besoin d’être accompagné pour différentes tâches. La perte...

lire plus

Le monte-escalier pour un meilleur maintien à domicile

Monter les escaliers a toujours demandé un effort et ce, à tout âge. Mais il en demande encore plus lorsqu’il s’agit d’une personne à mobilité réduite, qu’elle possède un handicap, par la vieillesse ou bien même atteinte d’une cardiopathie. Les escaliers sont un...

lire plus

Adapter sa salle de bain

  Adapter sa salle de bain : Passer de la baignoire à la douche. Les dangers de la salle de bain ne sont pas à prendre à la légère ! Il est important de sécuriser la salle de bain en l’adaptant à ses besoins et ainsi, prévenir sa perte d’autonomie. Les...

lire plus

AUTONOME DANS MA CUISINE !

Cuisiner alors que je perds mon autonomie:  comment faire ? La cuisine… Ce lieu où les petits plats sont cuisinés. Où les expériences culinaires se développent. Où nous passons du temps à préparer avec amour des recettes exceptionnelles… Cette pièce est celle dans...

lire plus

BIEN VIEILLIR, avec Bel’Avie

Même si le passage à la retraite est généralement représenté comme la liberté, vieillir peut faire parfois peur. En effet, le risque de perte d'autonomie et la limitation potentielle de participation sociale sont des réalités.    Certes, avec l’âge, les...

lire plus
Share This