24/05/2024

Office Address

123/A, Miranda City Likaoli
Prikano, Dope

Phone Number

+0989 7876 9865 9

+(090) 8765 86543 85

Email Address

info@example.com

example.mail@hum.com

Aménager sa salle de bain à la perte d’autonomie : les conseils pratiques

Aménager sa salle de bain à la perte d’autonomie : les conseils pratiques

Pour les personnes en perte d’autonomie ou en perte de mobilité, la salle de bain représente l’espace du logement avec le plus de risques de chutes ou de blessures. Baignoires peu pratiques à l’entrée, sols glissants ou encore absence d’appui, il est primordial de mettre en place des aménagements afin de faciliter votre mobilité dans cette pièce et de garantir un confort à domicile.

Aujourd’hui, nous vous donnons quelques conseils afin d’aménager votre salle de bain de la meilleure manière possible.s

Quels sont les aménagements à réaliser dans la salle de bain ? 

La baignoire, obstacle majeur pour les personnes en perte d’autonomie

La baignoire représente l’un des obstacles majeurs lors de votre toilette. Entre difficultés d’accès et surface glissante, il est nécessaire de remédier à cela avec la prise d’âge. Il est ainsi recommandé de remplacer sa baignoire par une douche, plus facile d’accès et pratique pour les personnes souffrant de perte d’autonomie au quotidien ou pour les personnes à mobilité réduite.

Le sol glissant, c’est non !

Le sol représente également un risque majeur pour les personnes en perte d’autonomie. En effet, les risques de glissades ou de chutes augmentent lorsque le sol n’est pas adapté. Il est recommandé d’installer des tapis antidérapants pour se maintenir en toute sécurité.

Le siège de douche, pour faire votre toilette tout en vous reposant !

Pour les personnes rencontrant des difficultés à rester debout ou les personnes à mobilité réduite, il peut être contraignant de se tenir debout dans sa douche pour effectuer sa toilette. Le siège de douche est donc la solution la plus adaptée. Installé dans la douche, il permet de faire sa toilette sans fournir d’effort conséquent et continu.

Les barres d’appui pour vous maintenir debout.

Parfois, il peut être fatigant de se maintenir debout ou de devoir se relever après s’être assis. Les barres d’appui peuvent ainsi aider les personnes concernées à se relever en toute sécurité et donc à éviter de chuter.

Des WC adaptés

Il est également possible d’adapter ses WC en installant des rambardes ou des WC réglables en hauteur.

Les aides techniques qui facilitent la vie

D’autres aides techniques de la salle de bain peuvent également vous aider à maintenir votre confort. Par exemple, nous pouvons mentionner la planche de bain, idéale pour fournir une surface stable et sécurisée à l’intérieur de la baignoire ou encore la brosse de bain, très pratique pour éviter de vous fatiguer lors de votre toilette. Il existe plusieurs autres aides techniques. Vous pouvez les découvrir, par exemple, sur le site Tous Ergos

En ce qui concerne le financement des aides techniques, vous pouvez consulter notre article sur le sujet.

Comment financer mon projet d’adaptation de salle de bain ?

Il existe plusieurs aides gouvernementales qui peuvent vous aider à financer votre projet d’adaptation de salle de bain à la perte d’autonomie ou de mobilité. 

Ces aides reposent sur certains critères d’éligibilité (âges, revenus…). Vous pouvez donc vous renseigner afin de tester votre éligibilité à ces aides. 

Quelles aides gouvernementales puis-je solliciter ? 

MaPrimeAdapt’
  • A compté du 1er janvier 2024, l’aide financière MaPrimeAdapt’, mise en place par l’ANAH permet de financer jusqu’à 70% du montant des travaux d’adaptation du domicile à la perte d’autonomie. En fonction de votre revenu fiscal de référence et de votre âge, vous pouvez prétendre à l’aide et ainsi pouvoir aménager votre salle de bain. Découvrez tout ce qu’il y’a à savoir sur le dispositif gouvernemental à travers notre article sur le sujet
L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)
  • L’aide départementale de l’APA peut également vous aider à aménager votre salle de bain. Pour bénéficier de l’APA, il faut avoir plus de 60 ans et avoir un GIR entre 1 et 4. Le montant des subventions est proportionnel aux revenues des bénéficiaires. Retrouvez plus d’information sur l’APA en cliquant ici. 
La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)
  • Les personnes bénéficiant de la Prestation de Compensation du Handicap peuvent également financer une partie de leurs travaux d’aménagement de la salle de bain grâce à cette aide financière. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici !
Les aides des caisses de retraites complémentaires
  • Certaines caisses de retraite complémentaires peuvent également vous aider à financer une partie de vos travaux d’aménagement de salle de bain. Il faudra vous renseigner auprès de votre caisse de retraite complémentaire.