19/06/2024

Office Address

123/A, Miranda City Likaoli
Prikano, Dope

Phone Number

+0989 7876 9865 9

+(090) 8765 86543 85

Email Address

info@example.com

example.mail@hum.com

Le congé des proches aidants: tout savoir !

Le congé des proches aidants: tout savoir !

Vous êtes proches aidants et vous vous questionnez sur la répartition de votre temps entre votre emploi et le temps consacré à l’aide au proche en situation de perte d’autonomie ? Le congé de proche aidant est une solution qui peut s’offrir à vous et vous aider à allouer votre temps de manière efficacement.

Qu’est-ce que le congé de proches aidants ?

Le congé de proches aidants permet de suspendre ou réduire son activité professionnelle pour accompagner le proche aidé, en situation de handicap ou de perte d’autonomie, et ce, au quotidien.

Quelles sont les conditions pour avoir droit au congé de proches aidants ?

Afin de pouvoir prétendre aux congés de proches aidants, il faut donc bénéficier du statut de salarié. Le proche aidant doit être :

  • Le partenaire (conjoint, époux ou partenaire bénéficiant du PACS) de la personne aidée.
  • Le parent ou l’enfant de la personne aidée ou un proche familial (frère, sœur, cousin, neveu ou nièce…)
  • Une personne résidente dans le même logement ou un voisin entretenant des liens étroits et qui vient souvent en aide à la personne nécessitant l’aide dans les tâches quotidiennes.

Le proche aidé doit résider en France de façon stable et régulière. Pour les personnes aidées, en perte d’autonomie, elles doivent bénéficier d’un GIR 1 à 3. En ce qui concerne les personnes en situation de handicap, elles doivent bénéficier d’un taux d’incapacité d’au moins 80%.

Quelles rémunérations pour le congé de proches aidants ?

Ce congé est fixé à 64,54€ depuis le 1er janvier 2024. Sa durée maximale est de trois mois, renouvelable dans la limite d’un an sur l’ensemble de la carrière professionnelle de l’aidant.

L’AJPA (Allocation journalière du proche aidant) permet également d’indemniser le congé de proches aidants à hauteur de 66 jours. Cette aide est versée par la CAF (Caisse d’allocations familiales) ou la MSA (Mutualité sociale agricole) sur demande.

Comment faire sa demande de congé de proches aidants ?

Vous devez directement faire la demande auprès de votre employeur en adressant une lettre recommandée, un mois avant la date de départ en congé envisagée, stipulant votre volonté de suspendre votre contrat de travail afin de bénéficier du congé de proches aidants ainsi que la date souhaitée de départ en congé.

Voici un modèle de lettre recommandée :

Certains documents sont à fournir. Pour en prendre connaissance, vous pouvez les consulter sur le site Service-public.fr à travers le lien ci-dessous: 

Les avantages du congé de proches aidants

  • Le proche aidant conserve le bénéfice de tous les avantages qu’il avait acquis avant le début du congé.
  • Le salarié qui bénéficie du congé de proche aidant a droit à l’assurance vieillesse des aidants (AVA).
  • Le proche aidant peut donc allouer du temps pour assister la personne nécessitant une aide au quotidien sans cesser son activité professionnelle.