22/04/2024

Office Address

123/A, Miranda City Likaoli
Prikano, Dope

Phone Number

+0989 7876 9865 9

+(090) 8765 86543 85

Email Address

info@example.com

example.mail@hum.com

Le GIR comme indicateur de votre autonomie !

Le GIR comme indicateur de votre autonomie !

Le GIR, pour Groupe Iso-ressources, est un indicateur très répandu pour évaluer l’autonomie. Notamment auprès des personnes âgées de plus de 60 ans dans le cadre de l’attribution de l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA). L’APA constitue une aide financière couvrant les besoins liées à l’autonomie à domicile ou en établissement. Pour établir un GIR, les professionnels habilités utilisent la grille AGGIR (Autonomie Gérontologique et Groupe Iso Ressources) .

Cet outil est de fait très utilisé par les équipes médico-sociales des Conseils départementaux en charge du déploiement de l’APA. D’autres professionnels peuvent l’utiliser : médecin coordonateur en Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) ou évaluateur médico-social rattaché au service d’action sociale d’une Caissederetraite.

Structure et contenu de la grille AGGIR

L’outil est constitué de 17 variables représentant des thématiques ou domaines d’activités/tâches/capacités. Seulement 10 de ces variables dites discriminantes permettent de calculer le GIR. Les 7 autres variables permettent néanmoins aux professionnels de discuter et mieux analyser le résultat du GIR en donnant d’autres éléments de contexte.

Chacune des 17 variables sont côtés suivant un code (A, B ou C) permettant d’appréhender la manière dont une personnes exécute ou n’exécute pas une tâche.

Les 10 variables discriminantes

    • cohérence : communiquer, interagir avec cohérence.
    • orientation : dans le temps et l’espace.
    • toilette.
    • habillage.
    • alimentation : manger.
    • élimination : utiliser les WC.
    • transferts : passer d’une position à une autre.
    • déplacements à l’intérieur.
    • déplacements à l’extérieur.
    • communication à distance.

Les 7 variables illustratives

    • gestion : des son budget, de son planning, …
    • cuisine.
    • ménage.
    • transport : user des transports en commun par exemple.
    • achats.
    • suivi du traitement médical.
    • activités de temps libre : loisirs, …

Les différents GIR possibles

Le GIR est concrètement un chiffre allant de 1 à 6. Seules les personnes en GIR 1 à 4 ont droit à l’APA. Les autres peuvent néanmoins disposer d’actions sociales auprès de leurs Caisses de retraite.

  • Le GIR 1 correspond au niveau d’autonomie le moins élevé et représente une personne dont les fonctions cognitives, mentales, motrices sont les plus altérées. Elle est généralement confinée au lit.
  • Le GIR 2 représente une personne confinée physiquement mais disposant de facultés mentales peu ou pas altérées. Cela peut être aussi l’inverse : une personne pouvant de mouvoir/déplacer mais dont les facultés psycho-cognitives sont altérées.
  • Le GIR 3 représente une personnes dont les facultés mentales sont globalement préservées. Elle peuvent aussi se déplacer et se mobiliser physiquement mais avec une difficulté nécessitant l’aide d’un tiers.
  • Le GIR 4 représente une personne pouvant se déplacer et disposant de facultés mentales préserver. Elle peut néanmoins avoir quelques difficultés motrices : par exemple pour se transférer. Cette personne peut aussi avoir besoin d’un peu d’aide humain pour des tâches corporelles.
  • Le GIR 5 comprend des individus qui globalement autonome mais avec besoin d’une aide ponctuelle pour certaines tâches spécifiques comme, par exemple, le ménage.
  • Le GIR 6 se compose des personnes qui sont quasiment totalement autonome dans leur quotidien.

GIR et APA pour vivre à domicile

Le GIR peut être évalué pour obtenir l’APA à domicile. Dans ce cadre, un professionnel du Conseil départemental se rendra à domicile pour faire le point sur la situation et constituer la grille AGGIR. Si le GIR est compris entre 1 et 4, le service départemental sera en mesure de proposer un plan d’aide personnalisé.

GIR et APA pour vivre en établissement

Si vous intégrez un EHPAD ou une Unité de Soins de Longue Durée (USLD), l’APA peut être demandée. Ici, c’est le médecin coordonateur de l’établissement qui fait l’évaluation généralement quelques semaines après l’entrée.

GIR et aides financières à l’adaptation de logement

Dans le cadre d’un maintien à domicile, des travaux d’adaptation de logement peuvent être envisagés. Pour les financer, vous pourriez solliciter des subventions, par exemple auprès de l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH). Un opérateur d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) vous aidera à constituer votre dossier administratif. Une évaluation de GIR doit généralement être transmise. Soit vous l’avez déjà en votre possession (via une demande APA ou via le service d’action sociale de votre Caisse de retraite), soit l’opérateurAMO pourra exceptionnellement établir le GIR s’il dispose des compétences médico-sociales requises. Bel’Avie est un opérateur AMO disposant de cette compétence au travers des ergothérapeutes de son équipe et réseau : n’hésitez pas à prendre contact.

1 Commentaire

  • […] APA (Allocation Personnalisée Autonomie) : cette prestation sociale est destinée vers les personnes en perte d’autonomie, que ce soient les personnes âgées ou celles en situation de dégradation de leur état de santé. Cette aide permet de financer les aménagements de domicile et s’obtient à partir d’un diagnostic d’évaluation de l’autonomie avec la gille AGGIR. […]

Les commentaires sont fermés.