22/04/2024

Office Address

123/A, Miranda City Likaoli
Prikano, Dope

Phone Number

+0989 7876 9865 9

+(090) 8765 86543 85

Email Address

info@example.com

example.mail@hum.com

Comment prévenir les chutes des personnes âgées à domicile ?

Comment prévenir les chutes des personnes âgées à domicile ?

Le risque de chute à domicile augmente avec l’âge, c’est une réalité. En France chaque année, 450 000 personnes de plus de 65 ans chutent et 10 000 trouvent la mort suite à cet accident domestique. De ce fait, l’autonomie des personnes âgées à domicile peut être menacée. Cependant, il est possible de prévenir  ce risque en adoptant certaines habitudes de vie et en aménageant son logement de manière efficace.

Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour éviter les chutes à domicile et vivre chez soi en toute sécurité.

Quelles sont les causes de chutes ? 

L’état de santé qui se dégrade au fil des années
  • Des troubles d’équilibre (vertiges, fatigue musculaire, diminution de la mobilité des articulations, désorientation).
  • Troubles de la vision et de l’audition.
  • Maladies chroniques : cardiaques et respiratoires.
Des habitudes de vie qui accentuent les chutes :
  • Manque d’alimentation ou de sommeil.
  • Certains médicaments (calmants, antidépresseur).
  • L’inactivité physique continue.
  • La consommation d’alcool.
Les risques au sein du logement :

L’environnement de vie, tel qu’un logement peu adapté ou inadapté, peut également constituer un facteur de chute ou de perte de l’équilibre. La présence de baignoire difficile d’accès, de sols glissants, un logement encombré, ou encore la présence d’escaliers au sein du logement sont certains exemples de dangers à domicile. L’éclairage peut également être un facteur de chute, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du logement.

Quelles sont les conséquences des chutes à domicile ?

  • Conséquences sur la santé physique des personnes âgées : hospitalisation, risque de détérioration physique, perte de mobilité ou d’autonomie
  • La peur de rechuter, le doute de ses capacités cognitives, perte de confiance en soi, augmentation de l’anxiété et du sentiment de perte d’autonomie et d’indépendance
  • Parfois ces chutes peuvent être fatales pour les personnes à santé très faible.

Comment éviter une chute à domicile ?

  • Surveillez votre état de santé en rendant visite à votre médecin traitant.
  • Pratiquer une activité physique régulière (marche, course à pied, vélo).
  • Entretenez vos stimulations cognitives et sensorielles (jeux de société, sudoku, mots croisés…).
  • Mangez équilibré : une nutrition riche en vitamine et en calcium vous permettra de maintenir une bonne santé au quotidien et ainsi prévenir tout risque de perte de connaissance ou de fatigue musculaire.
  • Utilisez des aides techniques tel que le déambulateur ou le rollator pour bouger à l’intérieur et à l’extérieur, les chaussures thérapeutiques pour éviter de glisser et la canne pour garder son équilibre.
  • Localisez les zones à risques au sein du logement et prévoyez de les adapter afin de réduire la probabilité de blessures.
  • Consommez l’alcool avec modération.

L’aménagement de domicile pour éviter les chutes

Aménagez son logement grâce à des aides techniques ou aménagements afin que votre habitat soit conforme à vos besoins. 66% des chutes ont lieu à domicile, d’où la nécessité de l’aménager pour votre sécurité. Discernez les zones à risque dans votre logement en fonction de vos besoins et de vos contraintes et renseignez-vous sur les aides techniques disponibles pour vous aider au quotidien. 

Généralement, les zones où les risques de blessures sont les plus fortes sont la salle de bain et la cuisine qui contiennent des aménagements parfois dangereux pour les personnes âgées ou inadaptés à leur perte de mobilité.

  • Les sols glissants dans la salle de bain ou la cuisine doivent être revêtis d’antidérapants par exemple. Si votre logement contient des sols glissant comme du parquet, vous pouvez également utiliser des chaussures antidérapantes. Faites également attention aux tapis et aux bords relevés qui peuvent également vous faire trébucher. 
  • Des rampes ou des mains courantes doivent être mises en place dans les escaliers ou la salle de bain pour éviter un effort physique conséquent qui pourrait emmener à une chute au domicile.
  • Un éclairage adapté doit être installé dans les endroits sombres ou peu illuminés.
  • Évitez d’encombrer les zones de passage fréquent avec des objets ou meubles. 
  • La téléassistance peut également être un moyen efficace pour éviter les risques à domicile.

L’adaptation de logement, pourrait réduire de 20% le risque de chute à domicile chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

Source: Ministère des solidarités et des famille: Plan Antichutes des personnes âgées

Plan Antichute : le gouvenement se mobilise !

Pour lutter contre les chutes des personnes âgées à domicile, le gouvernement a mis en place  en février 2022, un plan antichute destiné à limiter les risques de blessures à domicile pour les séniors. En effet, au-délà des conséquences physiques et mentales désastreuses des chutes, celles-ci entraînent des coûts pour les collectivités. Ce plan entre alors dans une logique de réponse à la problématiques des chutes au sein du logement.